Ça tricote au théâtre #5

Une soirée, deux concerts !

Mercredi 12 mai à 20h30 − Scène nationale d’Orléans − Salle Vitez
Tarifs de 5€ à 10€, détails et renseignements ici
Durée NC

Hulk on the Beach

Hulk on the Beach ne fait pas exactement dans l’illustration d’atoll paradisiaque. L’atmosphère y est plutôt typhon et se rapproche d’une sensation de chaos urbain qui s’étirerait à perte de vue, tel un hymne au métal et au son industriel. L’art de la transformation s’y joue au cordeau, et aux détours d’un chamboule-tout hautement électrique, pourrait bien sourdre quelque espoir de légèreté et de lestes mélopées, car après tout c’est bien du sable que naît le béton, et non l’inverse. Avec ou sans lithium que c’est.

Guitare électrique Guillaume Aknine
Flûte, électroniques Delphine Joussein
Batterie Philippe Gleizes

Pelouse

Pelouse frictionne rock et chanson dans une friche pleine de verve et d’herbes sauvages. À l’image des compositions musicales, les textes de Xavier Machault naviguent entre récits noirs et accès surréalistes. Comme un écho à un monde qui se fissure, le trio glane son pesant d’absurde d’entre les abîmes, en maniant l’art du décalage avec doigté et finesse, pour éviter les chausse-trapes de l’austère et du sinistre. Dans le fond comme dans la forme, le nouvel album à paraître à l’occasion de ce concert continuera de flirter joyeusement avec les limites du raisonnable. La rubalise, il paraît que ça fait des bons chewing-gums.

Chant Xavier Machault
Claviers, saxophone Quentin Biardeau
Basse, guitare, grosse caisse Martin Debisschop